la drague et la fétichisation de l’autre

En matière de séduction, je ne sais pas si on peut dire qu’il y a les bonnes et les mauvaises raisons de plaire, franchement. Avec quand même une restriction : je préfère probablement que mes amis m’apprécient pour mon sens de l’humour pétillant (si si) que parce que je paye toujours mes tournées en soirée. C’est à dire que je préfère penser que je plais « pour moi » que sur la base d’un critère physique, économique ou social, qui sont quand même des choses assez superficielles et souvent éphémères, ou du moins fragiles.

Et du coup ça me met toujours mal à l’aise en phase de séduction quand je reçoit un compliment « trop ciblé ». Que la personne en face aime les blondes, les rousses, les poitrines généreuses, les grains de beauté, les tatouages, les petits ou les grands pieds, les lunettes, les yeux bleux, j’ai toujours envie de demander « mais la personne dessous, tu l’as vue ou pas du tout ? ».
Et je sais pas trop comment faire pour faire la part des choses, franchement.

Y’a une part de fétichisation en séduction dont je sais juste pas quoi faire, et dont je ne sais pas si elle est inévitable. En tout cas je sais que ça me met mal à l’aise.

Mon statut de fille à forte poitrine n’aide pas trop, par dessus le marché. J’ai l’impression que ça ne m’attire pas les attentions les plus subtiles. Du coup j’ai tendance à court-circuiter tout de suite un mec qui me fais savoir qu’il aime les décolletés généreux, parce que trop souvent c’est évident qu’il s’imagine déjà mettre son visage ou sa bite entre mes seins et honnêtement, j’ai pas que ça a foutre. Et j’en ressent un certain malaise. Je me fais régulièrement harceler sur internet parce que je poste des photos érotiques, mais j’aimerai pouvoir penser que quand je passe du temps sur okcupid ou que je flirte dans un bar ce même type de comportement ne va pas se reproduire. Mais si, je le retrouve très largement.

Et d’ailleurs, autant pour ceux qui prétendent que c’est mon look provoquant et mes mises en scène suggestives qui m’attirent le harcèlement. NON. Que je soit nue et encordée dans une chambre d’hôtel ou en tshirt sur une terrasse, je vais récolter le même genre de commentaires.

Attention je sais que nous ne sommes pas de purs esprits, et moi même je craque régulièrement pour un joli visage, des abdos saillants ou un style qui me plait. Du coup je me suis fait un petit truc pour éviter de mettre mes interlocuteurs mal à l’aise quand je leur fait un compliment. La règle est simple : je ne les coupe pas en quartiers. Donc bon en admettant que je sois en train de baver sur le plancher pelvien d’un jeune homme, j’essaierai de prendre du recul et de le considérer dans sa totalité avant de dire « T’es joliment dessiné, ca te va bien ».

Et une fois que je connais vraiment bien les gens ou que je me sens à l’aise avec eux je me permet de cibler. Que ce soit le teint ou le cul, la barbe, les cheveux, le style, la silhouette, les épaules, un rouge à lèvres très bien choisis.

Voilà, je voudrais votre avis sur la question : comment est-ce que vous vous sentez quand vous recevez un compliment spécifique de la part d’un étranger ? Et est-ce que vous les acceptez de la part de vos proches ? Est-ce qu’il y a des compliments que vous évitez de faire ?

Merci !

5 réflexions sur “la drague et la fétichisation de l’autre

  1. Sébastien says:

    Bonjour Anne-Marie.

    Ton article me permet maintenant de mieux comprendre ta réaction (qui m’avait quelque peu dérouté car le rejet était soudain total) quand j’avais tenté maladroitement une approche sur OK Cupid avec toi. Car je me souviens et en te lisant aujourd’hui je suis tombé pile dans ce qui te met mal à l’aise, alors que j’essayais d’être le moins bourrin possible. J’aurais dû continuer à discuter avec toi et plus profondément, et agréablement (comme c’était le cas au début de nos échanges) avant d’évoquer des aspects de ta fémininté.

    Je le regrette… Car le mal était fait.

    Dans cette article, tu as su bien expliqué avec pudeur et clareté ton ressentis dans ces circonstances. 🙂

    Bien à toi.

  2. Fox says:

    En tant que personne de sexe masculin, je ne sais pas si je peux vraiment répondre à ta question. Qu’on m’apprécie pour mon physique est toujours agréable (bien que je me suis senti un peu mal à l’aise la fois où une fille m’a sorti « Tu es pétable ») mais malheureusement j’ai plus souvent été considéré par la suite comme un simple nounours (j’estime que les femmes préfèrent le Nutella aux tablettes de chocolat Côte d’Or) ou comme un sextoy.

    Quand on vit ce genre de choses (même si on est équipé d’un pénis) on ne se sent qu’objet. Et il y a pourtant plein de petites petites de chocolat, de caramel, de noisettes et autres gourmandises qui se cachent sous l’emballage. Le mec à la grosse barbe qui va pleurer devant le Titanic à le même problème.

    Dans notre société on est catégorisé, par les différents médias, selon notre aspect. Un exemple tout simple : tu fais du Cosplay, tu es un•e geek et donc illettré•e (merci M. Ardisson)…

    Malheureusement encore, lors de la période drague, la chose qui va définir si on va te choisir ou non (que ce soit en vrai ou via Badoo, Adopte Un Mec ou tout autre site) c’est ton apparence. Qui ira plus vers Jack Black quand à côté il y a le sosie de Daniel Craig ou de M. Grey ?

    La société nous a conditionné à valoriser l’extérieur plutôt que l’intérieur depuis que dans les films, séries ou pub on couche le premier soir. Que ce soit pour avoir de l’affection temporairement ou pour espérer que la personne en face de nous ira creuser.

  3. Marchiavel says:

    Personnellement, j’ai horreur des compliments sur des éléments que je n’ai pas choisi. Qu’on trouve que j’ai de jolies lunettes, ok, qu’on aime que je porte des lunettes, aucun intérêt. Et c’est ainsi que je pense les compliments que je fais.

  4. mademoisellecherie says:

    Damn, je m’appelle Marie-Anne.
    Et ça serait sympa de lâcher prise, c’est en février que j’ai dit que je n’étais pas intéressée et que je ne souhaitais pas continuer la conversation. Depuis, chaque irruption me met très mal à l’aise, si rares soient elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *