Google+
L’article inutile où je te donne des nouvelles #864

L’article inutile où je te donne des nouvelles #864

Putain ça fait des années que j’invente des titres pour ces articles un peu « hors série ». Une fois j’ai même envisagé de les faire au format Vlog (ok, plus d’une fois). Bref, ce que je cherchais depuis le début, c’était ça : l’article inutile où je te donne des nouvelles.

Une bonne chose de faite.

Donc, la dernière fois qu’on a parlé de choses vraiment perso, je quittais mon nid du 16ème arrondissement pour m’installer avec mon amoureux. Depuis, j’ai fait pas mal de trucs assez marquants, l’un des plus notables étant de quitter mon boulot.
Pour être franche avec vous, je n’en pouvais plus, la seule y idée d’y aller me donnait des nausées le matin. Quotidiennement, à Charles de gaule Étoile, je m’accrochait à mon petit déjeuner en passant du quai de la ligne 1 à celui de la 6.  Un jour j’ai rassemblé mon courage et annoncé que je partais. De là les choses ont été un peu longues, mais j’ai fini par passer la porte.

J’ai rapidement trouvé autre chose, même pas le temps de m’inscrire au chômage. C’est une chance que j’apprécie à sa juste valeur et dont je me réjouis.

Du coup en ce moment je suis en train d’apprendre à évoluer dans ce nouvel environnement, avec cette nouvelle équipe et je fais de mon mieux pour être rapidement intégrée et opérationnelle. Je me suis déjà fait quelques copains heureusement.

Niveau moral, le temps est plutôt à la déprime. En partie à cause de la pression qui va avec toute période d’essai, et pour pleins d’autres raisons aussi. J’ai cependant adopté des habitudes de vie positives, afin de faire face à tout ça de façon plus saine, et d’être plus en adéquation avec mes propres valeurs.

J’aime prendre du recul sur ce que je fais et pourquoi je le fais. L’anxieuse en moi y gagne un sentiment de contrôle, l’intello en moi y voit un puzzle à résoudre. J’ai souvent négligé mon corps. On a une relation un peu merdique. Mais quand je me suis mise à me demander comment je pourrais être plus sympa avec mon propre cerveau et comment en prendre soin, je me suis dit qu’à ce stade, je pouvais aussi bien arrêter de zapper ma crème hydratante le soir, et manger plus de légumes bios. Il a pas fallu longtemps avant que je me mette à courir, le soir.

Tous les soirs, je note trois choses positives qui me sont arrivées. Je cuisine des plats maison pour le bureau, je me suis mise à la méditation, et à plusieurs reprises déjà, j’ai été courir pour me détendre. Sur ce dernier point le succès est mitigé. J’ai adoré ça mais j’ai aussi ramené une tendinite à la maison. En attendant qu’elle passe, je me contente donc d’un petit programme de renforcement musculaire le matin. J’ai aussi vidé mes placards d’un bon paquet de choses dont je n’avais plus besoin. Je les ai données. Des reliques auquel je m’attache on se demande pourquoi, des robes qui ne seront jamais utiles, ce genre de choses.

Je me suis aussi fait plaisir en faisant faire mon deuxième tatouage. Voici une photo

So fucking proud !

Une photo publiée par MademoiselleCherie (@madmoisellecherie) le

Bref, dans l’essentiel je me sens bien. J’ai l’impression d’être dans un processus positif et d’avoir réglé ou d’être en train de régler pleins de mes problèmes.
J’espère revenir bientôt avec pleins de bonnes nouvelles.

En attendant je vous embrasse

Marie-Anne

3 commentaires

  1. Quentin Deberdt Auteur août 30, 2016 (11:24 )

    Juste un petit com pour dire merci d’avoir donné des nouvelles et te dire courage dans le maintien de ces bonnes haitudes.

  2. mademoisellecherie Auteur août 30, 2016 (12:30 )

    Merci. Je vais avoir besoin de courage, en effet. Si j’ai pas trop de mal à cuisiner des trucs plus sains, le sport pose plus de problèmes, entre autre parce que je souffre vachement de la chaleur.
    Il est peut être temps d’aller explorer la piscine municipale la plus proche.

  3. sam Auteur août 30, 2016 (5:27 )

    cool bravo pour cette nouvelle vie qui semble te convenir pluss… profite a fond de la vie, des tiens, et surtout pleins d’ondes positives pour toi.. et continue de te faire plaisirs, de t’épanouir… a bientot. bizoux